Dans l’intimité des gourmandises de Karelle

Dans l’intimité des gourmandises de Karelle

Que vous aimez faire la cuisine ou non, vous aurez la salive à la bouche à la vue des recettes de Karelle. Cette mère de famille s’est imposée dans l’univers culinaire grâce aux réseaux sociaux. À travers son blog #Lesgourmandisesdekarelle, Karelle Vignon-Vullierme partage son quotidien dans les coulisses de sa cuisine. Elle met la main à la pâte pour concocter des plats que ça soit salé, sucré, épicé, léger, africain, asiatique ou européen. Nous vous embarquons dans l’intimité des gourmandises de la blogueuse Karelle.

Qui est Karelle Vignon-Vullierme?

D’origine Béninoise, Karelle est née en France où elle y a fait toute sa scolarité jusqu’à l’obtention de son baccalauréat. Voulant suivre les pas de son père qui est journaliste à RFI, elle part au Canada pour étudier l’information et la communication pour devenir journaliste Après avoir passé 6 ans au Canada, cette béninoise décide de revenir en Afrique pour y vivre. Comme quoi, elle décide de revenir aux sources, aux valeurs africaines. Mais elle ne prend pas cette décision toute seule. Pendant son séjour au Canada, elle y rencontre celui-là même qui est son mari aujourd’hui.  Avec son mari qui est Franco-Sénégalais, ils emménagent donc en 2012 à Dakar, la capitale du Sénégal. Et c’est le point de départ de l’aventure  » les gourmandises de Karelle. ».

Tout abandonner pour la cuisine!

Une parisienne à Dakar avec des habitudes occidentales, c’est ce que Karelle était à son arrivée. Comme tout jeune diplômé, elle se met à la recherche d’emploi. Très vite elle décroche un emploi en tant qu’animatrice-journaliste sur West Africa Democracy Radio, une chaîne de radio de Dakar. Mais elle n’a pas arrêté de partager des recettes avec ses amis, ensuite ses abonnés. Pour la petite anecdote au départ, elle ne savait pas cuisiner, alors qu’elle aime manger (rires…). Eh oui, la blogueuse culinaire ne savait pratiquement rien de la cuisine. Mais elle a tout appris sur les réseaux sociaux en ajoutant à chaque fois sa touche personnelle. Elle n’avait aucune notion de comment gérer un blog. Aujourd’hui, elle est l’une des blogueuses culinaires les plus connues en Afrique et en Europe.  L’aventure de Karelle commence en Décembre 2013. Elle avait tout pour être heureuse, mais elle a décidé de vivre de sa première passion. C’est ainsi qu’elle démissionne de son poste d’animatrice pour se consacrer entièrement à son blog et sa cuisine afin d’y en vivre. 

Une blogueuse qui déchire!

Avec plus de 150.000 visiteurs chaque mois sur son site, la blogueuse Karelle Vignon-Vullierme fait partie des références en matière de blog culinaire. Vous pouvez lire sur son blog Les Gourmandises de Karelle une multitude de recettes très variées et colorées. Ce qui lui a valu de nombreuses distinctions dans l’univers culinaire. Elle a remporté en 2016, le prix de meilleure blogueuse de l’année et celui du meilleur blog de l’année. Elle a été élue  Influencer food francophone en 2017, meilleur blog africain au Bénin en 2018, et elle fait partie des 54 femmes entrepreneures sélectionnées par la plateforme Women in Africa à l’occasion du second forum qui s’est tenu fin septembre à Marrakech. Chaque jour, que ce soit à travers son blog ou à travers sa page Instagram, la blogueuse Karelle nous fait voyager à travers des plats d’ici et d’ailleurs.  

Un mari, un partenaire, un pilier, un associé

Comme on le dit ‘’Derrière chaque grand homme, se cache une grande femme’’, pour Karelle on dira plutôt ‘’Derrière la grande blogueuse Karelle, se cache Oliver, son mari, son pilier, son chargé de marketing et son gouteur de repas (hahaha). Le mari de Karelle a lui aussi démissionné de son poste pour développer avec sa femme Les Gourmandises de Karelle. Il est celui-là qui se charge de faire et de trouver des placements publicitaires, les envois de recettes par SMS, contrats avec les restaurants. Elle vit quotidiennement sa passion aux côtés de l’homme de sa vie tout en travaillant, ça doit être un immense bonheur. Karelle a trouvé l’équilibre entre sa vie professionnelle et sa vie personnelle. Ils sont tous deux jeunes, mais ils ont pris le risque de l’entrepreneuriat en se lançant dans  Les gourmandises de Karelle. Ils ont réussi ! Comme Adhère qui est née de l’ambition de quatre jeunes entrepreneuses qui rêvent de voir un Bénin très moderne. Et depuis peu, nous faisons chemin avec vous. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ouvrir la discussion
Nous écrire?
ADHERE Digital
Bonjour !
Discutez avec nous !